Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par LDH d'après Romandie News

L’Europe se barricade derrière ses frontières. Après les fermetures des routes terrestres, on assiste à la multiplication des naufrages en Méditerranée. Nos défaillances humanitaires sont telles que c’est une ONG qui sauve des vies avec de modestes moyens.

L'Italie a fait état lundi d'informations selon lesquelles une "tragédie" en mer Méditerranée aurait coûté la vie à des centaines de migrants au large de l'Egypte. Mais les circonstances et l'ampleur du drame restent incertaines.
"Ce qui est certain est que nous sommes en présence d'une nouvelle tragédie en Méditerranée, exactement un an après celle que nous avons eue dans les eaux libyennes", a déclaré le ministre des Affaires étrangères Paolo Gentiloni en marge d'une réunion au Luxembourg. Il a indiqué que les migrants sont partis d'Egypte.
Bien qu'aucun bilan officiel n'ait été fourni, le président Sergio Mattarella a pour sa part évoqué à Rome la mort de "plusieurs centaines de personnes", sans donner d'autres détails. On ignore autant l'endroit où s'est produite la catastrophe que son déroulement.
A Mogadiscio, un porte-parole du gouvernement somalien a déclaré à l'agence allemande de presse dpa que près de 500 personnes se trouvaient à bord de plusieurs embarcations. "Selon nos informations, de nombreux Somaliens ont perdu la vie dans cette tragédie".

Somaliland
Le porte-parole a précisé que quelque 200 des personnes embarquées venaient de Somalie ou de la région du Somaliland. Le président de cette région s'est dit choqué, alors que les médias locaux affirment que seulement 23 migrants ont survécu.
La porte-parole de l'agence européenne de surveillance des frontières Frontex, Izabella Cooper, n'a pu fournir aucune information sur le sujet. Selon elle, l'agence n'a pas été engagée dans cette affaire et il faut s'adresser aux autorités égyptiennes.
Plus tôt, le service en langue arabe de la BBC avait annoncé que 400 migrants avaient péri dans la catastrophe, en majorité des Somaliens, rapporte dpa. S'appuyant sur des sources égyptiennes, elle indiquait que quatre bateaux avait sombré.

Sauvetage

 

Dimanche 108 migrants africains ont été secourus au large de la Lybie par l’ONG SOS méditerrannée. Six morts gisaient dans le bateau pneumatique à moitié dégonflé. Selon les rescapés, une vingtaine de passagers avaient déjà disparus avant l’arrivée des secours. Depuis février, cette ONG a déjà secouru 795 migrants.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :