Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Arrêt sur images

Emmanuelle Walter l’a lu et en rend compte dans « Arrêt sur Images »

Extrait:

Climat : et si on parlait du fond, plutôt que des nattes / de la bouille / de la taille / de la santé mentale... de Greta Thunberg? La jeune écolo a conseillé mardi aux députés français de se pencher sur la page 108 du chapitre 2 du dernier rapport du GIEC. ASI a pris son conseil au pied de la lettre.

Il est exactement 12H42, ce mardi 23 juillet, dans les sous-sols de l'Assemblée nationale, quand la frêle Greta Thunberg suggère aux députés assis en rang sous ses yeux de se plonger dans le dernier rapport du Groupement d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC). Rendu public en octobre 2018, il est consacré au scénario (optimiste) d'un maintien de la hausse des températures en-dessous de + 1,5°C par rapport à l'ère pré-industrielle. Et Thunberg parle d'une page en particulier : la page 108, chapitre 2. 

Dans cette page 108, vous trouverez le budget carbone qui reste à notre disposition. Le rapport dit que si nous voulons avoir 67% de chances de limiter l’augmentation des températures en-dessous d’1,5°C, nous avions, le 1er janvier 2018, 420 gigatonnes de CO2 qui restaient dans notre budget. Et bien entendu ce chiffre est bien inférieur aujourd’hui. Nos émissions s’élèvent à environ 42 gigatonnes de CO2 chaque année. Au niveau d’émissions que nous connaissons aujourd’hui, ce budget qui nous reste sera complètement épuisé d’ici huit ans et demi...

 

La suite est très instructive, elle est disponible sur le site d'arrêt sur Images... C'est ici

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :