Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

A Varsovie, c’est la couleur noire qui dominait ce lundi 3 octobre. Plusieurs milliers de Polonaises se sont vêtues de noir avant de descendre dans les rues pour défendre leur droit à l’avortement ce lundi placé sous le signe de la grève des femmes. Elles ont manifestées massivement devant le siège du parti au pouvoir. Beaucoup ont pris un jour de congé – la tradition de la grève étant peu développée en Pologne. D’autres se sont rendues en noir au travail ou à l’université, ou en boycottant leurs tâches quotidiennes.

l’actrice Krystyna Janda a appelé à une mobilisation « à l’islandaise », en référence à la grève des femmes en 1975 en Islande qui avait paralysé le pays. La mobilisation sur les réseaux sociaux et les médias a été sans précédent.


Czarek Sokolowski/AP/SIPA

La bataille sera rude, même si des lignes commencent à bouger. Selon un sondage Ipsos publié lundi, 37 % des personnes interrogées se prononcent pour la libéralisation de la législation actuelle – déjà une des plus restrictives d’Europe – contre 47 % pour le maintien du statu quo et 11 % pour une plus grande restriction. En une semaine, le parti au pouvoir a perdu trois points de cote de popularité, passant pour la première fois depuis les élections d’octobre 2015 sous la barre symbolique des 30 % (à 29 %), selon un sondage Ibris. La même semaine, le parti libéral Nowoczesna (Moderne), qui a fait de la contestation de la loi anti-avortement son principal étendard, a gagné 5 points, passant de 20 % à 25 % dans les intentions de vote.

Le Parlement européen a prévu ce mercredi un débat sur le droit des femmes en Pologne. Malheureusement il n’y aura pas de vote de résolution

De nombreuses personnalités comme l’actrice Juliette Binoche, et plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dimanche devant les ambassades polonaises de Bruxelles, Paris ou Berlin.

Même difficile, la lutte des femmes continue


Manifestation à Varsovie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :