Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Depuis des mois les attentats terroristes n’ont jamais cessé. Cet été ils continuent inexorablement de s’enchaîner les uns après les autres. En moins de 15 jours il y a eu entre autres : Nice et St Etienne du Rouvray en France, Bagdad en Irak, Wursburg, Munich et Ansbac en Allemagne, Kaboul en Afghanistan (Voir bilan des morts depuis juin 2014 dans Le Monde).

Face à des actes barbares, s’il n’existe pas de remède miracle, il convient de ne pas renforcer la haine, la violence ou d’attiser les peurs tant dans les actes que dans les propos. Lutter contre cette idéologie de mort, c’est d’abord respecter les valeurs que les auteurs de tels actes veulent abattre : démocratie, Etat de droit, refus de toute stigmatisation.

C’est ce que fait le Père Vincent Feroldi dans un entretien à Ouest-France de ce mardi 27/07/16. Il rappelle que «la France est un pays laïque où tout un chacun peut vivre sa religion, à partir du moment où l’on respecte l’autre et les lois de la République» (Voir copie de l’article ci-dessous)

Malheureusement on ne peut en dire autant d'André Vingt Trois, archevêque de Paris, qui lors de son homélie, à forte consonance politique, a prononcé une phrase particulièrement choquante, relayée sur son compte Twitter et rapidement effacée, dans un contexte tragique : «Silence des élites devant les déviances des mœurs et la légalisation des déviances». Ainsi il fait le lien entre mariage pour tous dont il est un opposant de la première heure et le développement d’actes terroristes : parallèle inadmissible fait devant les représentants de la République.

La solidarité entre tous est plus que jamais d’actualité dans le cadre de notre devise républicaine : Liberté, Egalité, Fraternité

St Etienne du Rouvray : face à des actes barbares, restons intelligents

Article paru dans Ouest-France daté du 27/07/2016 (Cliquer dessus pour le lire)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :