Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Au palais de Justice de Çağlayan à Istanbul, le tribunal a ordonné, jeudi 29 décembre, la remise en liberté sous contrôle judiciaire de la romancière turque Asli Erdogan et de la linguiste Necmiye Alpay, jugées pour appartenance à une « organisation terroriste », selon l’agence de presse progouvernementale Anadolu. Elles devaient sortir de prison le soir même vers 19h30. Elles sont libres, mais sous contrôle judiciaire. Les accusées ne sont toutefois pas acquittées et le procès doit reprendre le 2 janvier, selon l'agence de presse Dogan. Elles ont interdiction de quitter le territoire.

Selon le TGC, (Türkiye Gazeteciler Cemiyeti) - Association des journalistes de Turquie -, actuellement 148 journalistes sont en prison et il est quasi impossible d’estimer le nombre de journalistes se trouvant traînés devant un Tribunal. Des centaines d’entre eux/elles sont poursuivi(e)s pour divers motifs, dans un large éventail, d’injures à l’Etat ou aux fonctionnaires d’Etat, particulièrement au Président, jusqu’au terrorisme, espionnage et trahison envers “la Patrie”.

Notre soutien doit se poursuivre

Vidéo d'EURONEWS en cliquant sur l'image

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :