Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par LDH49

Comme le 11 novembre 2013, ce 9 juin 2020 plus de 3000 personnes ont manifesté dans les rues d’Angers pour dénoncer le racisme. Deux dates qui laissent une trace profonde et redonnent de l’espoir.

Trois appels et trois rassemblements se sont relayés

 

Manifestation du 8 juin

La veille une manifestation avait déjà réuni près de 500 personnes comme le rapporte le Courrier de l’Ouest : Plusieurs centaines de personnes ont manifesté contre le racisme

 

Rassemblement initié par la LDH

Comme dans de nombreuses villes françaises, la LDH 49, à l'instar de la LDH nationale, avait appelé à se retrouver place Lorraine à Angers pour un hommage à Georges Floyd. Pendant 8’46’’, près de 200 personnes ont mis le genou à terre en silence.

La LDH dénonce depuis de nombreux mois les violences policières ici en France : « La police exerce certes un métier difficile. Il lui arrive d’en payer chèrement le prix et de dénombrer ses victimes, tombées parfois dans d’atroces conditions. La France ne manque pas d’en porter le deuil. C’est donc une énorme responsabilité que d’être policier, de porter arme à la ceinture, d’incarner la force de la loi et, au-delà, la République. Cette responsabilité n’autorise aucun passe-droit ; au contraire, elle oblige. Il faut tout mettre en œuvre pour que cessent les violences policières nourries par le racisme et les discriminations. »

 

Lire la prise parole : 9 juin 2020 – LDH – place Lorraine

 

 

La marche du collectif Black Lives Matter d’Angers

 

Une marche massive est partie du Château à l’appel de douze jeunes Angevines, âgées de 16 à 22 ans qui ont créé le collectif Black Lives Matter d’Angers pour dénoncer le racisme et les violences policières. Elles ont appelé sur Instagram, sur Snapchat, sur WhatsApp à ce rassemblement qui a réuni environ 3000 personnes .

 

Elles ont écrit les discours :

« Je rêve que ma génération change les choses. Depuis qu’on est nées, on mène un combat qu’on n’a pas choisi car notre couleur de peau est problématique », lance une membre du collectif Black Lives Matter.  Mes larmes ont tellement coulé cette semaine. Notre attitude face à l’injustice ne sera plus aussi laxiste. Je vous l’assure », complète une autre.

A l'échelle d'Angers, c'est un raz de marée de la jeunesse et des quartiers qui s'est rallié à leur initiative. Il a balayé l'interdiction de manifester. La détermination, la dignité et le pacifisme du mouvement ont montré que les cars de policiers et la police montée présents n'avaient nul besoin d'intervenir.

 

Angers a répondu massivement présent contre le racisme et les violences policières
Angers a répondu massivement présent contre le racisme et les violences policières

En novembre 2013 une foule aussi massive avait dénoncé le racisme devant le Palais de Justice. Ce 9 juin, nous sommes heureux de voir la continuité et le relais pris par ces jeunes femmes du collectif 'Black lives matter d'Angers' dans cette grande manifestation qu'elles ont organisée et à laquelle se sont jointes naturellement des personnes du rassemblement de la place Lorraine. Les manifestants ont rejoint ce même Palais de Justice pour encore et toujours dénoncer le racisme, mais aussi désormais les violences policières tout en rappelant dans ses slogans:

Pas de justice, pas de paix

Angers a répondu massivement présent contre le racisme et les violences policières
Angers a répondu massivement présent contre le racisme et les violences policières

Ouest-France titre « Angers se souviendra de cette marche »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :