Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Malik Salemkour, dans une tribune de 40 associations

La crise sanitaire démontre la nécessité d’une reconnaissance juridique du droit à l’eau potable et à l’hygiène pour tous sur le territoire, tant métropolitain qu’ultra-marin, estime un collectif d’associations.

Le geste est simple et la consigne maintes fois répétée: se laver les mains avec de l’eau et du savon est une règle d’hygiène de base qui sauve des vies face à la maladie de Covid-19. Mais pour 2,2 milliards de personnes, vivant sans accès à l’eau potable, ce conseil de bon sens est impossible à mettre en œuvre au quotidien: comment se laver les mains régulièrement si vous n’avez pas d’eau à disposition?

L’épidémie de Covid-19 rend visible de manière plus forte encore les injustices face à l’accès à l’eau. Aujourd’hui dans le monde, près d’un tiers de l’humanité n’a toujours pas accès à l’eau potable. Combien de temps ces personnes devront-elles encore attendre pour en bénéficier? L’eau est un service essentiel, un droit fondamental reconnu en tant que tel par les Nations unies: ce n’est pas un privilège. Les gouvernements doivent agir maintenant et de manière urgente et organisée, afin d’enrayer la crise.

Si la mise en place des gestes barrières comme le lavage des mains est au cœur des conseils au public, l’approvisionnement en eau potable doit être au cœur de l’action et des priorités gouvernementales. En France, le manque d’accès à l’eau pèse fort sur les personnes les plus vulnérables, en particulier les personnes précaires, vivant à la rue, dans des bidonvilles ou des squats. Avant la pandémie, 80% des squats et bidonvilles en métropole n’avaient aucun accès à l’eau (1) et 235 000 personnes vivaient à la rue ou dans des habitats de fortune (2). Au total, en France métropolitaine, il s’agit de plus d’un million de personnes vivant au quotidien sans un accès permanent et abordable à l’eau potable (3).

Lire la suite...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :