Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par LDH49

La journaliste de Mediapart Pascale Pascariello, qui avait permis de démontrer les mensonges du président de la République dans une affaire de violences policières, a été entendue comme suspecte, mardi 26 mai, par l’IGPN. C’est la quatrième fois en moins de 18 mois que la justice essaye de s’en prendre aux sources de Mediapart à la suite d’enquêtes embarrassantes pour l’exécutif.

La Société des journalistes de Médiapart revient sur les entraves à la liberté d’informer dans l’affaire LEGAY,

« En France, en 2020, un policier a été suspendu de ses fonctions par le ministère de l’intérieur parce que suspecté d’être une source de Mediapart — évidemment nous n’en dirons rien — dans l’affaire Geneviève Legay. Il s’agit d’une atteinte pure et simple à la liberté d’informer…

L’enquête de police et judiciaire dont Mediapart est la cible dans l’affaire Legay s’inscrit dans une série d’entraves au travail de la presse particulièrement inquiétante… »

Lire l’ensemble de l’article sur le blog de SDJ en ligne

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :