Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par LDH49

Comme dans de nombreuses villes françaises, les angevins ont répondu présents en nombre au rassemblement initié dans l’urgence. Celui-ci a rassemblé près de 200 personnes venues dénoncer cette guerre menée par la Turquie contre un peuple libre sur le territoire de la Syrie.

Rappelons que les habitants de la région du Rojava soutiennent une politique laïque, fondée sur des principes démocratique et socialiste démocratique, égalité des sexes, écologisme qui se reflète à travers sa constitution.

Le mouvement de la Paix a rappelé dans sa prise de parole que « L’abandon des kurdes et des forces démocratiques marquerait la fin des chances de paix en Syrie. Cette invasion, si elle devait se poursuivre, provoquerait la possibilité d’une résurgence de l’État Islamique et de nouveaux déplacements massifs de populations et ferait le jeu du président turc Erdogan dans l’affirmation d’un état ultra-autoritaire et régressif aux portes de l’Europe. Les forces démocratiques syriennes, composées de combattantes et combattants kurdes, arabes, Yézidis et syriaques ont joué un rôle crucial dans la guerre contre l’État islamique, coûtant la vie à plus de 11000 soldats. »

Le rassemblement s’est poursuivi par une courte déambulation jusqu’à la Préfecture.

Un représentant de Kedistan, web magazine qui suit de près l’actualité du Rojava et de la région, a donné de nombreuses informations sur la situation locale à ce jour.

La LDH a rappelé que « L’on ne se souvient pas avoir vu, dans les années récentes, pareil cas de forfaiture et de trahison. Jamais les démocraties ne se sont trouvées confrontées à ce cas de figure catastrophique d’un membre clef de l’OTAN agressant un peuple libre. Et c’est tout l’acquis de la guerre anti-Daech, ce sont tous les fruits de cette longue lutte qu’Américains, Européens, Kurdes de Syrie et d’Irak ont menée et gagnée ensemble, au coude à coude, qui volent aujourd’hui en éclats. »

Au-delà du soutien public au peuple kurde, nous demandons que la France :

  • prenne des dispositions diplomatiques et militaires auprès des États-Unis et de la Turquie pour arrêter cette invasion
  • agisse au conseil de sécurité de l’ONU pour obtenir la mise en place d’une zone de protection aérienne

A cet effet une lettre pétition à destination du Président de la République a été distribuée. Vous la trouverez ci-dessous au format ‘pdf’ pour l’imprimer et l’envoyer à l’Élysée (dispensée d’affranchissement)

Lettre pétition à signer et à envoyer au Président de la République

Près de 200 manifestants en soutien au peuple kurde du Rojava ce samedi à Angers

Article du Courrier de l'Ouest du 13/10/19

Article de Ouest-France du 13/10/19

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :