Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par LDH49

La grève mondiale pour le climat de vendredi a connu une mobilisation historique : plus de cinq mille événements dans 156 pays. Les populations du Pacifique, très exposées ont défilé les premières tout comme le Pakistan très menacé par la montée des eaux (Voir article de Médiapart)

En France les manifestations pour le climat et la journée mondiale de la Paix ont coïncidé avec celles des gilets jaunes et se sont souvent rejointes, comme ce fut le cas à Angers, Bordeaux, Marseille…

Vendredi à Angers, la manifestation de la jeunesse :

« Et un et deux et trois degrés, c’est un crime contre l’humanité ». C’était l’ouverture de la semaine de grève mondiale pour le climat. Ambiance animée et porteuse de nombreuses revendications pour aujourd’hui et pour l’avenir. Les pancartes interpellent les gouvernements, les décideurs, mais aussi les citoyens. Pour une période de rentrée scolaire, c’est une manifestation réussie, même si elle a rassemblé moins de monde que celle de mars dernier.

Samedi à Angers : Paix, Climat, Gilets jaunes, Antifachistes dans un unique cortège

A Angers vendredi et samedi : deux manifestations de 1100 personnes, convergences ?
A Angers vendredi et samedi : deux manifestations de 1100 personnes, convergences ?

La manifestation de la place Lorraine à la place de La Paix organisée par le collectif angevin du 21 septembre, à laquelle la LDH avait appelé à se joindre (Lire ICI et LA), comportait déjà des convergences dans son appel :

Pour un climat de Paix, J’AGIS

  • Pour la justice climatique
  • Pour la justice sociale
  • Pour la transition pacifiste
  • Pour le désarmement nucléaire

Avec le slogan affiché :
STOP les guerres, STOP les violences – STOP la misère – Agissons pour  un climat de paix

Par ailleurs, les « gilets jaunes » participaient à leur 45ème mobilisation et le rassemblement antifasciste était prévu de 15h à 16h dans le jardin du mail.

Dès le départ sous l’impulsion du Mouvement de la Paix et sous les contraintes de parcours imposées par le Préfet, les trois manifestations et rassemblements ont finalement formé un seul défilé très encadré (devant, derrière et sur les côtés) par des forces de police et de gendarmerie lourdement armées.

On peut raisonnablement penser que dans de telles circonstances, des citoyens n’ont pas souhaité rejoindre la manifestation. Nous étions malgré tout 1100.

A 16h30, place de la Paix, les manifestants pour la Paix et le Climat se sont dispersés après de nouvelles prises de paroles.

La presse locale ne rend que très partiellement compte de la réalité

Aucun démocrate ne peut accepter les thèses de l’extrême droite et leur développement sur Angers à travers l’installation de l’Alvarium. Mais la manifestation de ce samedi avait aussi les objectifs rappelés plus haut.

Le Courrier de l’Ouest ne parle quasiment que des forces de police sous le titre « La manifestation n’a pas débordé ». Rien n’est rapporté sur la journée mondiale de la Paix et la manifestation sur le Climat.

Ouest-France ne met en exergue dans son titre que l’union sacrée contre l’Alvarium. Dans l’article lui-même, il revient un peu sur la journée mondiale pour la paix et la manifestation climat

La semaine pour le climat se poursuit jusqu’au 27 septembre

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :