Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par LDH49

En parlant de l’IGPN, l’avocat Arié Alimi avait dénoncé le « déni » d’une « agence de communication politique ». En conséquence, il avait appelé à supprimer cet organe et à le remplacer par une commission à majorité non policière.

La proposition fut si insupportable au Syndicat des Commissaires de la Police nationale qu’il a de son côté appelé à « supprimer les avocats militants ».

Mais dans un billet de blog publié chez Médiapart, Arié Alimi, l’avocat du père de Rémi Fraisse, du « gilet jaune » Jérôme Rodriguez ou encore de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH), connu pour avoir combattu l’état d’urgence, s’est permis de rappeler au SCPN les principes auxquels il obéit en tant qu’avocat.

A lire ici :

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :