Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par LDH

L’arrestation et le déferrement devant la juridiction militaire de Louisa Hanoune au motif d’une prétendue « atteinte à l’autorité de l’État » révèle que l’instrumentalisation de l’institution judiciaire n’a pas disparu en Algérie.

Arrêter une députée et l’incarcérer en raison de ses opinions politiques ne permette pas d’augurer d’un changement des méthodes du gouvernement pourtant exigé par le peuple algérien. La LDH appelle à mettre un terme sans délai à cette parodie de justice.

Note : Louisa Hanoune, née le 7 avril 1954 à Chekfa dans l'actuelle wilaya de Jijel, est une femme politique algérienne. Secrétaire générale du Parti des travailleurs, elle se présente à l'élection présidentielle de 2004, étant la première femme algérienne candidate à la magistrature suprême.

Complément d'information :

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :